Save the date : 12-14 May - GRELL 2021 - vendredi 5 mars 2021

 


You can register now, click the link below:
www.grell-network.org/next-meeting


 

The National Cancer Registry of the Grand Duchy of Luxembourg and the Luxembourg Institute of Health have the great pleasure to invite you to attend the virtual 45th GRELL Annual Conference on cancer epidemiology and cancer research of one of the oldest cancer epidemiology associations worldwide.

 

Given the current evolution of the coronavirus outbreak worldwide, the GRELL 2021 conference will be organised in a 100% virtual format. This virtual conference will be an opportunity to reach a wider audience, with live broadcasting and recorded streaming for participants joining from different time zones.

 

An exciting programme has been put in place. It will start with a webinar on COVID-19 and Cancer, followed by a 2-day panel conference, including e-poster sessions with attractive scientific content, live presentations by the authors, virtual exhibition stands and dynamic networking opportunities.

 

The CALL for ABSTRACTS and REGISTRATIONS are open.
The 50€ registration fee includes  full access to all virtual events (open for 1-month).

 

CALL for Abstracts:

  • March 26, 2021:   Deadline for abstract submission.
  • April 13, 2021:      Date of confirmation for acceptance.

 

The GRELL 2021 welcomes abstract submissions from epidemiologists, health professionals and students, interested in cancer surveillance, cancer research using population-based registry data, and registry operations. Please note that only registered conference participants may present at an oral session or display an e-poster.

 

We look forward to welcoming you at the GRELL 2021 for a new virtual experience.

 

With best regards,

 

The GRELL 2021 coordination team
Grell2021@lih.lu

 

Cancer du poumon : Publication du 1er rapport scientifique pour évaluer sa prise en charge au Luxembourg - vendredi 5 mars 2021

Résultats issus du Registre National du Cancer portant sur les années 2013 – 2014

 

Un rapport scientifique accompagné d’un rapport technique

Le Registre National du Cancer (RNC) vient de publier son premier rapport scientifique sur la prise en charge du cancer du poumon au Luxembourg. L’objectif de ce rapport est d’évaluer la qualité des soins prodigués aux patients atteints d’un cancer du poumon et pris en charge au Luxembourg.

Il présente les principales caractéristiques des patients atteints d’un cancer du poumon au Luxembourg et dresse également une liste de 24 « indicateurs de qualité » qui permettent d’évaluer le diagnostic et le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (Non-Small Cell Lung Cancer -NSCLC).

Ce rapport compare également les résultats obtenus pour le Luxembourg avec  les indicateurs de qualité des soins observés en Allemagne, en Belgique et en Ecosse. Même si cette comparaison n’est réalisée qu’à titre indicatif, elle met clairement en évidence que le Luxembourg dispose d’un bon positionnement pour ses résultats.

Ce rapport scientifique s’accompagne d’un rapport technique (aspects méthodologiques) qui présente, pour chaque indicateur, une fiche descriptive, l’algorithme décisionnel de construction et le tableau de résultats.

         

 

 

Téléchargez les rapports

 


 

L’évaluation de la prise en charge des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (Small Cell Lung Cancer – SCLC) sera réalisée ultérieurement, car le nombre de cas pris en charge au Luxembourg sur deux années est trop faible pour disposer de résultats pertinents.
 

Le cancer du poumon en Europe et au Luxembourg

Au niveau européen, le cancer du poumon est le 2ème cancer le plus fréquent chez l’homme et le 3ème chez la femme. La mortalité liée au cancer du poumon représente 20% des causes de décès par cancer. Au Luxembourg, le cancer de poumon représente 22% des causes de décès par cancer. Le cancer du poumon est la 1ère cause de décès par cancer chez l’homme et la 2ème cause de décès par cancer chez la femme.

La survie est faible partout en Europe. Pour améliorer la qualité de vie des patients atteints d’un cancer du poumon et prolonger leurs années de vie, il est important d’agir sur la qualité des soins et des traitements et de les évaluer pour proposer de nouvelles pistes thérapeutiques.
 

Evaluer la qualité des soins en cancérologie

Depuis plusieurs années, Le Luxembourg développe des actions concrètes dans le cadre du Plan National Cancer pour améliorer la qualité des soins des personnes atteintes d’un cancer. Le Registre National du Cancer (RNC) a été précisément conçu et développé pour évaluer la qualité des soins offerts aux patients atteints d’un cancer.

Ce rapport scientifique présente pour la 1ère fois des résultats nationaux sur l’évaluation de la qualité des soins prodigués aux patients atteints d’un cancer pulmonaire non à petites cellules (NSCLC), grâce à des indicateurs calculés à partir des données du RNC sur la période de 2013-2014. Sur base de cette évaluation, certaines pistes d’amélioration pourront être précisées dans l’avenir par l’Institut National du Cancer.

Les indicateurs de qualité des soins pour les patients atteints d’un NSCLC seront régulièrement analysés par le RNC, pour l’ensemble du pays, afin de suivre l’évolution des pratiques cliniques et le niveau d’implémentation des recommandations nationales (Guidelines publiés par le Conseil Scientifique dans le Domaine de la Santé).

La même démarche scientifique sera réalisée pour le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer colorectal.
 

Le Luxembourg dispose globalement d’un bon positionnement

Au terme d’une approche de Benchmarking avec les données issues de la littérature, il apparaît que le Luxembourg dispose globalement d’un bon positionnement pour la prise en charge et les résultats du cancer du poumon non à petites cellules.

Les données publiées dans ce rapport portent sur les années 2013-2014. Depuis cette période, les pratiques cliniques ont fortement évolué au Luxembourg, en particulier dans le domaine du testing moléculaire et de la prescription de thérapies ciblées et d’immunothérapies. Depuis 2014, la radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife® est également disponible au Centre François Baclesse ; elle permet de proposer un traitement radical à des patients médicalement inopérables ou à des patients qui refusent la chirurgie.

Toutes ces évolutions rappellent l’importance pour le RNC de produire régulièrement des indicateurs de qualité, afin d’évaluer en continu les nouvelles pratiques cliniques ainsi que le niveau d’implémentation des recommandations nationales.

 

 

La Fondation Cancer soutient un projet de recherche du Registre National du Cancer - vendredi 5 mars 2021

Dans le cadre du soutien à la recherche, Dr Carlo Bock, président de la Fondation Cancer et Lucienne Thommes, directrice de la Fondation Cancer ont remis un chèque de 282.032 € au chercheur Michaël Schnell, en présence du Dr Catherine Larue, directrice du Luxembourg Institute of Health (LIH) et du Dr Michel Untereiner, responsable scientifique du Registre National du Cancer (RNC) pour son projet « Assistance à partir de règles et de cas ». en savoir plus


 

Registre National du Cancer : Une première pour le Luxembourg, une plus-value pour les patients. - vendredi 5 mars 2021

Lancement officiel: Mercredi 15 Mai 2013 à 14h30

En Juillet 2011, Monsieur le Ministre de la Santé Mars Di Bartolomeo décidait de mettre en place le premier Registre National du Cancer (RNC) au Luxembourg. C’est désormais officiel, le registre a été lancé le mercredi 15 Mai 2013 à 14h30 en présence de la presse. Pour la première fois, le pays a mis en place un outil unique lui permettant de suivre à la fois l’incidence des cancers, leur prise en charge mais aussi la survie des patients. Le Registre National du Cancer  suit la trace d’autres pays Européens et s’annonce d’ores et déjà comme une véritable avancée au Luxembourg et une plus-value incontestable pour les patients. Le Luxembourg Institute of Health (L.I.H., anciennement Centre de Recherche Public de la Santé (CRP-Santé)) pilote le projet en tant qu’Institution Responsable en liaison avec les hôpitaux et les autres acteurs clés du domaine du Cancer au Luxembourg*. en savoir plus

 
dummy